DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Algérie: un avion militaire s'écrase avec une centaine de passagers

Vous lisez:

Algérie: un avion militaire s'écrase avec une centaine de passagers

Taille du texte Aa Aa

Un avion de l’armée algérienne, transportant une centaine de militaires, s’est écrasé mercredi peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de km au sud d’Alger, a indiqué à l’AFP une source militaire algérienne.

Aucun bilan n‘était disponible dans l’immédiat. Selon cette source, qui a requis l’anonymat, l’avion accidenté est un Iliouchine IL-76, un quadriréacteur civil ou militaire de fabrication soviétique puis russe. Selon le site du constructeur, il peut transporter entre 126 et 225 passagers selon les versions.

Selon un photographe de l’AFP sur place, l’appareil s’est écrasé dans un champ à proximité immédiate de la base. Des centaines d’ambulances et des dizaines de véhicules de pompiers, sirènes hurlantes, convergent vers l‘épave d’où s‘élève une épaisse fumée noire.

Les chaînes de télévision algériennes diffusent des images de l’appareil en flammes.

En février 2014, 77 personnes – militaires et membres de leur familles – avaient péri dans l’accident d’un Hercules C-130, appareil de transport de l’armée algérienne, qui s‘était écrasé alors qu’il survolait le mont Fortas, près d’Oum El Bouaghi (500 km à l’est d’Alger).

Une personne avait survécu. Le ministère de la Défense avait attribué l’accident aux mauvaises conditions météorologiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.