DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine: l'épouse d'un avocat détenu placée en résidence surveillée

Vous lisez:

Chine: l'épouse d'un avocat détenu placée en résidence surveillée

Taille du texte Aa Aa

L‘épouse d’un avocat chinois des droits de l’homme détenu depuis 2015, qui avait lancé une marche ces derniers jours pour attirer l’attention sur le sort de mari, a annoncé mercredi avoir été placée en résidence surveillée.

“Je suis coincée chez moi par 40 à 50 personnes. Des amis venus me voir ont été bloqués ou frappés”, a écrit Mme Li Wenzu sur son compte Twitter. Elle a accompagné son message d’une vidéo où on la voit vilipender un groupe de gens depuis la fenêtre d’un appartement.

Son mari Wang Quanzhang fait partie des plus de 200 avocats et militants des droits de l’homme à avoir été arrêtés à l‘été 2015 lors d’une vaste opération de répression. La grande majorité a depuis été libérée.

M. Wang avait notamment défendu des personnes expropriées, des militants des droits de l’homme, ou encore des membres de la secte Falun Gong, bannie en Chine continentale. Détenu depuis plus de 1.000 jours, il est accusé de “subversion contre l’Etat” mais n’a pas encore été jugé.

Sa femme avait entamé début avril avec des amis une marche de quelque 100 km entre son domicile de Pékin et la grande métropole voisine de Tianjin (nord), où elle pense que son mari est emprisonné.

Lundi, la police avait détenu au moins deux membres du groupe de marcheurs pendant quelques heures. Elle avait ensuite forcé Li Wenzu et ses soutiens à regagner la capitale chinoise.

Un ami proche de Mme Li a confirmé à l’AFP qu’elle était “sous le contrôle” d’officiers de la sécurité d’Etat. “Elle ne peut toujours pas quitter son domicile”, a indiqué mercredi soir cette personne, qui a souhaité garder l’anonymat pour des raisons de sécurité.

L’AFP n‘était pas en mesure de contacter Li Wenzu et les organes chargés de la sécurité d’Etat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.