DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: retour prévu en juin pour Tyson Fury

Vous lisez:

Boxe: retour prévu en juin pour Tyson Fury

Taille du texte Aa Aa

L’ancien champion du monde des poids lourds Tyson Fury doit disputer son premier combat de retour de suspension pour dopage, le 9 juin à Manchester, face à un adversaire encore inconnu, a annoncé jeudi le promoteur anglais Franck Warren.

Le pugiliste de 29 ans, qui n’a plus combattu depuis sa victoire surprise sur l’Ukrainien Wladimir Klitschko en novembre 2015 pour devenir champion du monde incontesté des lourds, a été réhabilité par l’agence antidopage anglaise en décembre après une suspension de deux ans.

Tyson Fury et son cousin Hughie Fury, autre poids lourd, avaient été contrôlés positif à la Nandrolone (stéroides) en février 2015 mais sanctionnés seulement en juin 2016, soit après la victoire sur Klitschko.

Une revanche avec le cadet des Klitschko était programmée pour juillet 2016 mais Tyson Fury avait reporté le combat pour une entorse à une cheville au jour-même de l’annonce de sa suspension.

Fury avait lancé précédemment un défi refusé à l’Américain Anthony Joshua, qui a unifié les titres WBO, IBF et WBA en battant le Néo-zélandais Joseph Parker le mois dernier à Cardiff.

Le géant de Manchester, invaincu en 25 combats dont 18 conclus avant la limite, devra attendre son tour puisque Joshua recherche un combat lucratif face à l’Américain Deontay Wilder, détenteur de la ceinture WBC.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.