DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Facebook : le supplice est terminé pour Mark Zuckerberg

Vous lisez:

Facebook : le supplice est terminé pour Mark Zuckerberg

Taille du texte Aa Aa

Deux jours sur le grill, 10 heures d'audition, le congrès américain n'aura pas épargné le PDG de Facebook, mais le supplice est terminé pour Mark Zuckerberg.

Ce génie milliardaire, qui semblait éreinté, aura vigoureusement défendu son réseau social. Il a refusé de remettre en cause son modèle économique devant la commission de la chambre des représentants. A l'utilisateur de décider, il en a le pouvoir affirme-t-il :

"Les gens contrôlent l'usage qui est fait de leurs informations par rapport aux publicités. Si vous ne voulez pas être ciblé par les publicitaires dans l'utilisation de votre compte, aujourd'hui, vous pouvez désactiver vos données utilisateurs."

Mark Zuckerberg a renvoyé la responsabilité d'une régulation du secteur internet aux parlementaires, régulation qu'il juge inévitable, cependant.

Prudent, il a fait amende honorable pour les "erreurs" passées, et a écouté sans broncher les remontrances des parlementaires pour le scandale Cambridge Analytica.