DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : Moscou met en garde contre une guerre

Vous lisez:

Syrie : Moscou met en garde contre une guerre

Taille du texte Aa Aa

En pleine escalade diplomatique, Vladimir Poutine refuse pour l'instant la surenchère. Défié par Donald Trump, le président russe s'est gardé de parler de la Syrie ce jeudi en visitant un musée de l'espace à Moscou. La veille, il appelait la communauté internationale à faire preuve de "bon sens".

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, est en revanche allée plus loin :

"Nous appelons tous les acteurs responsables de la communauté internationale à imaginer les possibles conséquences de ces allégations, ces menaces et même de ces actions planifiée. Personne n'a autorisé les dirigeants occidentaux à endosser le rôle de gendarmes du monde, et en même temps d'enquêteurs, de procureurs, de juges et d'exécutants", a-t-elle déclaré.

Dans la soirée, l'ambassadeur russe à l'ONU Vasily Nebenzya affirmait que le plus important était de "mettre en garde contre les dangers de la guerre". Au sujet d'une possible guerre entre la Russie et les Etats-Unis, ce dernier a estimé : "Nous ne pouvons malheureusement pas exclure cette possibilité".

Pendant ce temps en Syrie, les soldats russes se préparent à entrer dans Douma, dernier bastion rebelle de Goutha orientale, évacué après un déluge de feu du régime et une attaque chimique présumée, imputée au régime par les pays occidentaux, ce que Damas et Moscou démentent.

Des experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) sont en route pour la Syrie, ils devraient se mettre au travail samedi, a-t-on appris ce jeudi.