DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Je vais bien mais je ne vais pas disputer le prochain Mondial", s'amuse Pelé

Vous lisez:

"Je vais bien mais je ne vais pas disputer le prochain Mondial", s'amuse Pelé

Taille du texte Aa Aa

“Je vais bien, grâce à Dieu. Je ne pourrai pas jouer lors du Mondial, mais je me sens bien”, plaisante la légende vivante du football, Pelé, rencontré par l’AFP en marge d’un match amical à Dubaï.

La santé déclinante d’“O Rei”, 77 ans, est régulièrement un sujet d’inquiétude ces dernières années. Il se déplace depuis janvier à l’aide d’un déambulateur.

L’ex-attaquant international de Santos, seul joueur à avoir remporté trois fois la Coupe du monde (1958, 1962 et 1970), s’est par ailleurs déclaré “confiant” pour la Seleçao en vue du Mondial en Russie (14 juin-15 juillet).

Considéré comme un des grands favoris après avoir terminé en tête des qualifications sud-américaines, le Brésil jouera en phase de poules dans le groupe E, contre la Suisse, la Serbie et le Costa Rica.

Q: Croyez-vous que le Brésil puisse remporter le prochain Mondial ?

R: “Bien sûr que je veux que le Brésil soit champion du monde. Mais le football, c’est un peu comme une pochette surprise. Malgré tout, je suis confiant, nous avons de nombreux joueurs excellents qui évoluent en Europe. Le principal enjeu sera de les faire jouer ensemble. Mais je pense qu’on va avoir une bonne équipe pour ce Mondial”.

Q: Quels sont, selon vous, les favoris pour ce Mondial ?

R: “Certaines équipes sont coutumières des bonnes performances pendant la Coupe du monde. L’Argentine, l’Allemagne, l’Angleterre, la France sont des prétendants sérieux. Mais dans le fond, peu importe. Pour gagner une Coupe du monde, il ne suffit pas d’avoir une bonne équipe, il faut aussi être bien préparé”.

Q: Neymar est toujours en phase de récupération après son opération. Avez-vous eu l’occasion de lui parler récemment et pensez-vous que le Brésil pourrait s’en sortir sans lui s’il n‘était pas rétabli à temps ?

R: “C’est un joueur très important pour le Brésil, cela ne fait aucun doute (…) Nous ne savons pas exactement ce qui va se passer, mais je pense qu’il sera en forme pour la Coupe du monde, parce que sa blessure n’est pas si grave. Je n’ai pas eu l’occasion de discuter avec lui, parce qu’il n‘était pas au Brésil quand moi j’y étais. Je lui souhaite d’avoir la même chance que celle que j’ai eue en Coupe du monde.”

Q: Et Gabriel Jesus, et Vicinius ? Quel est votre avis sur leur parcours et avez-vous des conseils à leur donner ?

R: “Nous avons beaucoup de jeunes joueurs au Brésil qui rencontrent le succès, d’autres ont un peu moins de réussite. Mais je pense que cette fois, nous allons avoir une bonne préparation pour tous ces jeunes. Malheureusement, lors du précédent Mondial, le Brésil n’a pas vraiment été au top (battu 7 -1 en demi-finales par l’Allemagne, ndlr). Mais cette fois, c’est une nouvelle équipe. Le sélectionneur a l’habitude de travailler avec les jeunes et il le fait bien. C’est un fin psychologue. Et donc je pense qu’on va avoir une bonne équipe”.

Q: Et votre santé, comment ça va ?

R: “Je vais bien, grâce à Dieu. Je ne pourrai pas jouer lors du Mondial (rires), mais je me sens bien. J’en profite pour remercier tous ceux qui, à travers le monde, m’ont envoyé des messages (…) tout le monde s’est un peu demandé ce qui m’arrivait. En fait, j‘étais blessé, j’ai dû me faire opérer au niveau de la hanche, j’ai dû la remplacer, puis j’ai eu un petit problème au niveau de mon ménisque (gauche), mais maintenant, ça va, je suis en bonne forme”.

Propos recueillis par Mumen KHATIB

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.