DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’avenir de l’UE selon sa jeunesse

Vous lisez:

L’avenir de l’UE selon sa jeunesse

© Copyright :
REUTERS/Vincent Kessler
Taille du texte Aa Aa

Strasbourg accueille l'un des deux sièges du Parlement européen. Une semaine par mois les eurodéputés se rendent dans la capitale alsacienne lors des sessions plénières. Pour les étudiants en sciences-politiques c'est une opportunité de voir des dirigeants s'exprimer devant l'hémicycle. La venue du président français est l'occasion d'évoquer avec eux l'avenir européen et les mesures à mettre en place pour réformer l'Union afin de répondre aux défis internationaux. Charles Testard attend ainsi d’Emmanuel Macron un discours pour "arrêter de dire que l’Europe de 2018 ne fonctionne pas. Elle n’est pas parfaite, elle est perfectible ".

Emmanuel Macron est l'un des plus jeunes dirigeants européens mais est-il le mieux à même pour mener ces réformes? Pour Arnaud de Vibraye "Macron est une voix (…) mais à laquelle il faut aussi ajouter d’autres voix ".

Pour les responsables politiques l'un des enjeux est de trouver le moyen de convaincre les jeunes générations de s'investir dans le projet européen. Edouard Bailhache rappelle "que la génération qui vote le plus pour l’Europe c’est la génération des jeunes ". L’étudiant estime "qu’il y a déjà une graine, en quelque sorte dans la jeune génération, et si demain cette génération porte l'Europe elle va donner aussi le goût de l’Europe aux générations qui vont suivre ".

Ces étudiants ont maintenant un an pour murir leurs réflexions et pour fixer leur cap lors des élections européennes de l'année prochaine.