DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie et d'autres pays de l'UE surestimeraient le nombre d'immigrants sur leur sol

Vous lisez:

L'Italie et d'autres pays de l'UE surestimeraient le nombre d'immigrants sur leur sol

Taille du texte Aa Aa

Selon les chiffres avancés par Rome, un quart de la population italienne serait née à l'étranger.

Or, les données officielles d'Eurostat indiquent que la proportion d'immigrants en Italie n'était que de 7% l'année dernière.

L'Italie - l'un des pays européens les plus concernés par l'accueil de migrants arrivant notamment par voie maritime depuis l'Afrique - a vécu tout récemment une campagne électorale houleuse dans laquelle l'immigration a été une question clef.

Dans l'ensemble, le sondage Eurobaromètre a révélé que les pays de l'Union européenne surestimaient la proportion d'immigrants dans leur pays de 9,5 % en moyenne.

Les Estoniens seraient les seuls à penser que leur pays compte moins de ressortissants nés à l'étranger qu'il n'en répertorie en réalité.

L'Italie, le Portugal, l'Espagne, le Luxembourg, l'Irlande, le Royaume-Uni, Chypre, la Grèce, la Slovénie, la Belgique et la Bulgarie ont surestimé la proportion d'immigrants sur leurs terres de 10 % ou plus.

Seules les données fournies par la Croatie et la Suède étaient proches de la réalité.

Le sondage Eurobaromètre a été réalisé en fonction des réponses apportées par 19 957 personnes. Celles données par des répondants ayant déclaré ne pas connaître le proportion d'immigrants vivant dans leur pays n'ont pas été prises en compte.

A noter que pour l'enquête, à été considéré comme immigrant, toute personne née en dehors de l'union européenne.