DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La décharge de la discorde

Vous lisez:

La décharge de la discorde

Taille du texte Aa Aa

Les manifestations se succèdent sans que rien n'arrête cette immense décharge de s'étendre aux portes de Volokolamsk, une petite ville à 100 km au nord-ouest de Moscou.

"Et la voilà la décharge, juste à côté de la route" dit un habitant dépité. "Et bien sûr aucune règle sanitaire n'est respectée et vous vous sentez cette puanteur... Comment donc peut-on continuer à vivre ici...."

L'hôpital a déjà enregistré des dizaines de cas d'enfants intoxiqués et la population dénonce des gaz toxiques qui provoqueraient notamment des irritations cutanées.

Des accusations démenties par le responsable de la décharge.

Ivan Kudelsky, superviseur de la décharge de Yadrovo : "Nous sommes sur place et personne parmi nous n'a été malade".

De son côté, la population dit suffoquer et le tribunal de Volokolamsk a enregistré trois plaintes réclamant la fermeture de cette décharge où s'amoncelle une partie des déchets en provenance de Moscou.