DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ex-pilote de F1 Rubens Barrichello a subi un AVC et l'ablation d'une tumeur

Vous lisez:

L'ex-pilote de F1 Rubens Barrichello a subi un AVC et l'ablation d'une tumeur

Taille du texte Aa Aa

L’ex-pilote de Formule 1 brésilien Rubens Barrichello a révélé qu’il avait été victime récemment d’un accident vasculaire cérébral (AVC) et qu’il avait depuis subi une opération afin de se voir ôter une tumeur bénigne dans le cerveau, dans une interview à Globo Television.

“J‘étais à la maison en train de prendre un bain lorsque j’ai ressenti une très violente douleur à la tête, que je mettrai à 8 ou 9 sur une échelle de 10. Et je me suis dit: Mon Dieu, j’ai cassé mon moteur“, a déclaré l’ancien pilote de chez Ferrari, âgé de 45 ans.

Barrichello a expliqué qu‘à l’hôpital où il a été transporté, on lui avait posé un cathéter, et que les médecins lui avaient dit qu’en moins de deux heures, “la veine qui s‘était rompue à cause d’une malformation” s‘était régénérée avec son propre sang.

Barrichello a ensuite expliqué que fin janvier, après cet AVC, des examens complémentaires avaient révélé la présence d’une tumeur au cerveau, bénigne mais croissante, qui lui a été retirée rapidement.

“Je suis l’homme le plus heureux du monde”, a déclaré Barrichello, un miraculé, qui n’a conservé de tous ces épisodes qu’une cicatrice au cou, qu’il a montrée devant la caméra.

Barrichello, aujourd’hui pilote de stock cars, a arrêté en 2011 sa carrière en Formule 1, où il a remporté 14 Grands Prix. Il détient le record du nombre de départs en F1, avec 323 Grands Prix dsiputés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.