DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une enzyme mutante dévoreuse de plastique

Vous lisez:

Une enzyme mutante dévoreuse de plastique

Une enzyme mutante dévoreuse de plastique
© Copyright :
REUTERS/Johannes P. Christo
Taille du texte Aa Aa

300 millions de tonnes, c'est la quantité de produits en plastique fabriqués chaque année dans le monde. Le résultat ce sont des montagnes de déchets tels que celles-ci, qui ne se dégraderont pas avant des siècles. Mais le hasard fait parfois bien les choses.

Une équipe de chercheurs britanniques et américains a créé sans le vouloir une enzyme mutante qui détruit le plastique. En particulier le PET, qui entre dans la composition de très nombreuses bouteilles.

L'équipe cherche maintenant à améliorer les performances de cette enzyme dans l'espoir de pouvoir un jour l'utiliser dans un processus industriel de destruction des PET.

Plus de neuf millions de tonnes de plastique aboutissent dans les mers de la planète chaque année. Des chercheurs ont estimé dans un récent rapport que d'ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans.