DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: débuts en douceur pour Nadal à Monte-Carlo

Vous lisez:

Tennis: débuts en douceur pour Nadal à Monte-Carlo

Tennis: débuts en douceur pour Nadal à Monte-Carlo
Taille du texte Aa Aa

Le N.1 mondial Rafael Nadal a lancé sa quête d’un onzième titre au Masters 1000 de Monte-Carlo sans trop forcer face au Slovène Aljaz Bedene (58e), dominé en deux manches (6-1, 6-3) mercredi.

Les pépins physiques semblent bien se conjuguer au passé pour l’Espagnol qui a eu besoin d’un peu moins d’une heure et vingt minutes pour franchir ce premier cap.

Il a signé en Principauté sa 64e victoire en 68 rencontres, la onzième d’affilée puisqu’il a fait main basse sur les deux dernières éditions.

Depuis 2005 et son éclosion au plus haut niveau, le trophée ne lui a échappé que trois fois: en 2013 (finaliste), 2014 (quart-de-finaliste) et 2015 (demi-finaliste).

Cette année, le Majorquin reste le grandissime favori et ce même malgré un certain manque de rythme. Ses problèmes à la jambe droite qu’il traînait depuis octobre (genou puis psoas iliaque) l’avaient contraint à une pause de plus de deux mois après son abandon à l’Open d’Australie en quarts de finale.

Délesté de ses pépins physiques, il avait effectué un retour triomphal en Coupe Davis il y a moins de deux semaines sur la terre battue de Valence, en surclassant les Allemands Philipp Kohlschreiber et Alexander Zverev (N.4 mondial).

En avance sur sa préparation, Nadal a confirmé son regain de forme face à Bedene, dont il a pilonné le revers tout au long de la partie. A l’aise dans ses déplacements, le Majorquin a dû hausser un peu le niveau dans le second set où son adversaire a écarté trois balles de match.

“C’est un début prometteur. Mais j’ai encore du travail et beaucoup d’efforts à fournir pour être plus offensif”, a estimé au micro de Canal Plus le “Taureau de Manacor”, qui n’a pas le droit à l’erreur sous peine de perdre la place de N.1 mondial au profit de Roger Federer.

Il pensait déjà à son prochain adversaire, l’espoir russe Karen Khachanov (21 ans, 38e), qui a balayé quelques heures plus tôt le Français Gilles Simon (6-2, 6-2).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.