DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le cinéma revient en Arabie saoudite

Vous lisez:

Le cinéma revient en Arabie saoudite

Taille du texte Aa Aa

Le retour du 7ème art en Arabie saoudite s'inscrit dans la politique d'ouverture du royaume ultra-conservateur, initiée par le prince héritier Mohammed ben Salmane.

« C'est une nouvelle ère, une nouvelle époque, c'est aussi simple que ça » se réjouit Rahaf, une jeune femme qui vit dans la capitale saoudienne. « Les choses changent, le progrès est là, notre pays s'ouvre et se met à la page de ce qu'il se passe dans le monde. »

Les Saoudiens dépensent chaque année des millions d'euros pour aller voir des films dans les centres commerciaux voisins de Dubaï ou Bahreïn. Avec une population de 30 millions d'habitants, dont la majorité a moins de 25 ans, le royaume veut mettre la main sur ce pactole. L'Arabie saoudite prévoit la création de 300 cinémas d'ici 2030.

« Les Saoudiens vont pouvoir venir dans ce beau cinéma pour regarder des films comme il convient de les regarder : sur un grand écran », se félicite Adam Aron qui travaille chez le géant américain AMC Entertainment, qui a obtenu la première licence pour exploiter les salles. « Vous savez nous avons plus de 1 000 cinémas dans 15 pays et celui-ci est peut-être le plus beau du monde. Ce n'est que le début. »

Les salles de cinéma était jusque là interdites par les autorités qui les décrivaient comme une source de « dépravation ». Les milieux religieux conservateurs sont opposés à cette évolution, car le cinéma est un lieu mixte où l'obscurité rapproche les corps.