DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Nassar: les Karolyi, entraîneurs de gymnastique, se défendent

Vous lisez:

Affaire Nassar: les Karolyi, entraîneurs de gymnastique, se défendent

Affaire Nassar: les Karolyi, entraîneurs de gymnastique, se défendent
Taille du texte Aa Aa
Les époux Karolyi, emblématiques entraîneurs de la gymnastique américaine, ont assuré dans un entretien à une chaîne de télévision qu'ils n'étaient pas au courant des agissements de l'ancien médecin de l'équipe des Etats-Unis Larry Nassar, condamné à un maximum de 175 ans de prison pour agressions sexuelles. "J'ai entendu durant les témoignages que certains des parents étaient présents dans la salle de soins quand Larry Nassar faisait ça et les parents n'avaient rien vu. Comment moi, pouvais-je le voir?", s'est défendue Martha Karolyi dans un entretien à la chaîne NBC qui sera diffusée dimanche aux Etats-Unis. Dans des extraits rendus public vendredi de cet entretien, le premier des époux Karolyi depuis le début de ce retentissant scandale, Martha Karolyi assure qu'elle et son époux n'étaient "en aucun cas" au courant des agissements de Larry Nassar. "Toute cette affaire a été pour nous comme une explosion, comme une bombe qui explosait", a renchéri Bela Karolyi. Les époux Karolyi, qui ont conduit la gymnastique féminine américaine au sommet avec des méthodes controversées et une discipline de fer, après avoir fui la Roumanie au début des années 1980, sont pourtant montrés du doigt par d'anciennes gymnastes. Leur ranch, près de Houston (Texas), servait en effet de centre d'entraînement de l'équipe des Etats-Unis et parmi les nombreux témoignages de ce qui s'y passait, la championne olympique 2012 par équipes, McKayla Maroney, affirme y avoir été agressée et violentée par Larry Nassar à plusieurs reprises. "Ce qui s'est passé est horrible, que ce soit des gymnases connues ou non, tout enfant violenté par Nassar, c'est un crime, c'est triste", a regretté Martha Karolyi qui avait succédé en 2001 à son époux au poste d'entraîneur en chef de la gymnastique américaine, avant de quitter ses fonctions en 2016 après les JO de Rio. Après l'affaire Nassar, le plus grand scandale sexuel de l'histoire du sport américain avec au moins 265 victimes, la Fédération américaine de gymnastique a tourné définitivement la page Karolyi en renonçant à racheter leur centre d'entraînement.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.