DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre: record de profits pour la Premier League en 2016/2017

Vous lisez:

Angleterre: record de profits pour la Premier League en 2016/2017

Angleterre: record de profits pour la Premier League en 2016/2017
Taille du texte Aa Aa
Les clubs de Premier League ont généré un bénéfice combiné avant impôts record de 500 millions de livres (575 M EUR) lors de la saison 2016-2017 grâce à ses importants droits TV domestiques, a révélé une étude du cabinet Deloitte vendredi. Au total, les 20 clubs du Championnat d'Angleterre ont réalisé un bénéfice d'exploitation combiné d'un milliard de livres, mais ont notamment été déficitaire de plus de 400 millions sur le marché des transferts. "Comme prévu l'an dernier, les contrats de diffusion de la Premier League, qui sont entrés en vigueur au cours de la saison 2016-2017, ont contribué à porter les revenus à des niveaux records", a expliqué Dan Jones, l'un des responsables de l'étude. "Bien que les salaires aient augmenté de 9% pour atteindre 2,5 milliards de livres (environ 2,9 mds EUR), cette augmentation est loin d'atteindre le niveau de croissance du chiffre d'affaires", a-t-il ajouté. "Bien que nous prévoyons que les coûts salariaux continueront d'augmenter au cours des prochaines saisons, nous ne prévoyons pas que les augmentations seront à un niveau qui pourrait mettre en péril la rentabilité de la Premier League dans son ensemble", a continué l'expert, expliquant que "les augmentations salariales les plus importantes ont tendance à se produire au cours de l'année précédant le début d'un nouvel accord" sur les droits TV. La Premier League avait impressionné le monde du foot en 2015 en annonçant une manne spectaculaire de 6,92 milliards d'euros pour la période 2016-2019 sur les droits TV domestiques. Les chiffres de l'accord 2019-2022 annoncés en février par la chaîne Sky Sports et la Premier League sont en légère baisse (un peu plus de 5 milliards d'euros) mais tous les lots n'ont pas été vendus et la baisse des droits domestiques pourrait être compensée par une augmentation des droits de diffusion à l'international, qui sont, eux, en hausse. "Malgré l'absence de croissance des (droits TV domestiques) annoncés à ce jour, nous prévoyons toujours une croissance globale des revenus au cours des prochaines saisons, et si cette croissance est complétée par un contrôle prudent des coûts, nous prévoyons que des bénéfices avant impôts seront réalisés dans un avenir prévisible", a assuré Dan Jones. Un peu plus tôt jeudi, la Ligue de football espagnole (LaLiga), principal challenger de la Premier League, a annoncé avoir enregistré la saison passée 3,6 milliards d'euros de recettes, dégageant un bénéfice avant impôts de 234 millions d'euros. Les revenus totaux des clubs se montent à "3,662 milliards d'euros, soit une augmentation de 495 millions par rapport à la saison précédente, ce qui représente un taux de croissance de 15,6%", a encore indiqué LaLiga lors de la présentation de son bilan de la saison 2016/2017.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.