DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicaragua: au moins deux morts dans des manifestations

Vous lisez:

Nicaragua: au moins deux morts dans des manifestations

Nicaragua: au moins deux morts dans des manifestations
Taille du texte Aa Aa
Au moins un manifestant et un policier ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi lors de heurts à Managua et sa banlieue durant des manifestations contre une réforme des retraites, a annoncé la police. Des manifestants ont évoqué la mort d'une troisième personne. Les manifestations d'opposants comme de partisans de cette réforme, augmentant les contributions des employeurs comme des salariés et réduisant de 5% le montant des retraites, se déroulaient pour la deuxième journée consécutive dans la capitale. Selon un communiqué de la police sur le site internet du gouvernement, un policier âgé de 33 ans, Jilton Manzanares, a été tué par un coup de feu dans le secteur de l'Université Polytechnique (UPOLI) à Managua. Parallèlement, un homme présenté par la police comme partisan des réformes gouvernementales mais que l'opposition considère comme un de ses membres, Richard Pavón, a également été tué par balle. Selon la version des manifestants, le jeune homme a été victime d'un tir d'un garde municipal de Tipitapa (22 km au nord de la capitale) où se sont également déroulées des manifestations durant la journée et la nuit. Selon des manifestants de l'opposition, un étudiant, Lombardo Ruiz, a en outre été tué durant les accrochages autour de l'UPOLI. La police avait dans un premier temps fait état de trois morts avant de ramener son bilan à deux personnes tuées.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.