DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Monte-Carlo: Nadal en finale pour la douzième fois

Vous lisez:

Monte-Carlo: Nadal en finale pour la douzième fois

Monte-Carlo: Nadal en finale pour la douzième fois
Taille du texte Aa Aa
Le N.1 mondial Rafael Nadal s'est qualifié pour sa douzième finale au Masters 1000 de Monte-Carlo aux dépens du Bulgare Grigor Dimitrov (N.5) en deux sets (6-4, 6-1) samedi. Battu une seule fois en finale sur le Rocher, l'Espagnol y visera un onzième titre dimanche, face à l'Allemand Alexander Zverev (N.4) ou au Japonais Kei Nishikori (36e), opposés dans la seconde demi-finale. Le décuple vainqueur de Roland-Garros doit impérativement conserver le trophée monégasque pour ne pas céder la place de N.1 mondial à Roger Federer lundi. Entre Nadal et Dimitrov, le bras de fer aura duré une heure. Jusqu'à 5-4 dans le premier set. Au service, deux doubles fautes ont alors coûté cher au Bulgare, jusque-là à la fois offensif et accrocheur en défense. Breaké, il n'a plus répondu dans la seconde manche et a laissé son adversaire faire cavalier seul. Peut-être gêné par son dos, qu'il a touché et étiré à plusieurs reprises. Au lendemain de sa démonstration face à l'Autrichien Dominic Thiem, N.7 mondial, écarté sans ménagement 6-0, 6-2, le Majorquin de 31 ans a apporté une nouvelle preuve de son retour en grande forme, lui qui, l'interlude de la Coupe Davis début avril mis à part, n'était plus apparu en compétition depuis son abandon en quarts de finale de l'Open d'Australie fin janvier, pour cause de blessure à la jambe droite. "Je reviens de blessure, alors être en finale ici, revenir à ce niveau-là, c'est génial", s'est réjoui Nadal au micro de Canal+. Sa prestation a toutefois été émaillée de davantage de fautes inhabituelles, notamment en coup droit, que la veille. Ce qu'il n'a pas manqué de remarquer. "Mon coup droit n'était pas assez profond, pas assez agressif aujourd'hui (samedi)", a regretté l'Espagnol. Au point d'envoyer, à même le court, un message à son entraîneur Carlos Moya afin qu'il réserve un créneau d'entraînement pour aller en frapper dans l'après-midi ! Le voilà désormais à 34 sets remportés consécutivement sur terre battue. Une série commencée dans la foulée de sa dernière défaite sur sa surface de prédilection, la saison dernière à Rome, en quarts de finale, contre Thiem. Nadal s'est imposé en Principauté sans discontinuer entre 2005 et 2012, puis en 2016 et 2017. Un nouveau succès dimanche serait synonyme d'un 31e titre en Masters 1000 à son palmarès, la catégorie de tournois la plus relevée après ceux du Grand Chelem.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.