DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

24 Heures Motos: la Yamaha N.94 toujours en tête après 16 heures

Vous lisez:

24 Heures Motos: la Yamaha N.94 toujours en tête après 16 heures

 24 Heures Motos: la Yamaha N.94 toujours en tête après 16 heures
Taille du texte Aa Aa
La Yamaha N.94, qui a profité des ennuis de ses rivaux pour prendre la tête depuis la 4e heure de course, était confortablement installée à la première place des 24 Heures Motos à l'entame de la 17e heure, à 07h00 dimanche au Mans. Cette position de leader permet à l'équipage champion du monde en titre et vainqueur sortant de l'épreuve de s'assurer dix points supplémentaires au classement mondial, après les dix obtenus de la même manière à 23h00 samedi. Quarante seront encore attribués au vainqueur à 15h00 sur le circuit Bugatti du Mans. A 07h00 donc, le trio de pilotes formé par le Français Mike Di Meglio, l'Italien Niccolo Canepa et l'Espagnol David Checa comptait cinq tours d'avance sur sa première poursuivante, la Honda N.5. Suivait à trois tours un duo composé de la BMW N.13 et de la Honda N.111, brillamment remontée après une entame de course perturbée par les problèmes techniques. Le constructeur allemand, le mieux représenté avec quatre machines parmi les dix premières sur la grille de départ samedi, n'en comptait plus qu'une avant-postes dimanche matin, après des pépins mécaniques en cascade dans la nuit. La BMW N.21 était douzième, les N.9 et N.48 (pilotée notamment par l'Allemande Lucy Glöckner, seule femme en lice pour les places d'honneur) avaient été contraintes à l'abandon. Comme d'ailleurs la Yamaha N.7, partie en pole position. Deuxième sur la grille, la Kawasaki N.11 était 9e après un parcours contrarié par une chute et des ennuis mécaniques. La Suzuki N.2 avait reculé à la 28e position après des problèmes de frein qui l'ont contrainte à plusieurs arrêts au stand. La Yamaha N.36 du 3ART - Moto Team 95, sixième à treize tours, était en tête dans la catégorie Superstock. Classement des 24 Heures du Mans Motos après 16 heures de course, sur le circuit Bugatti du Mans (4,185 km): 1. Mike Di Meglio (FRA) - Niccolo Canepa (ITA) - David Checa (ESP) - GMT94 Yamaha (N.94/EWC) 565 tours 2. Josh Hook (AUS) - Freddy Foray (FRA) - Alan Techer (FRA) - F.C.C. TSR Honda France (N.5/EWC) à 5 tours 3. Michael Laverty (IRL) - Christian Iddon (GBR) - Daniel Webb (GBR) - Wepol Racing by penz13.com (N.13/EWC) à 8 tours 4. Sébastien Gimbert (FRA) - Grégory Leblanc (FRA) - Erwan Nigon (FRA) - Honda Endurance Racing (N.111/EWC) à 8 tours 5. Roman Stamm (SUI) - Robin Mulhauser (SUI) - Sébastien Suchet (SUI) - Bolliger Team Switzerland (N.8/EWC) à 9 tours 6. Alex Plancassagne (FRA) - Matthieu Lussiana (FRA) - Pepjin Bijsterbosch (NLD) - 3ART - Moto Team 95 (N.36/SST) à 13 tours 7. Roberto Rolfo (ITA) - Alexis Masbou (FRA) - Christoffer Bergman (SWE) - Moto Ain (N.96/SST) à 14 tours 8. Hugo Clere (FRA) - Alex Sarrabayrouse (FRA) - Louis Rossi (FRA) - Junior Team LMS Suzuki (N.72/SST) à 15 tours 9. Mathieu Gines (FRA) - Randy De Puniet (FRA) - Jérémy Guarnoni (FRA) - Team SRC Kawasaki (N.11/EWC) à 16 tours 10. Axel Maurin (FRA) - Florian Alt (GER) - Vincent Lonbois (BEL) - Yamaha Viltaïs Experiences (N.333/SST) à 17 tours ... NDLR: 44 équipages classés, 16 abandons Principaux abandons: Julien Da Costa (FRA) - Camille Hedelin (FRA) - David Perret (FRA) - TECMAS BMW (N.9/EWC) Kenny Foray (FRA) - Peter Hickman (GBR) - Lucy Glöckner (GER) - NRT48 (N.48/EWC) Broc Parkes (AUS) - Marvin Fritz (GER) - Max Neukirchner (GER) - YART - Yamaha (N.7/EWC)
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.