DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marathon de Londres: Kipchoge vainqueur, Farah sur le podium

Vous lisez:

Marathon de Londres: Kipchoge vainqueur, Farah sur le podium

Marathon de Londres: Kipchoge vainqueur, Farah sur le podium
Taille du texte Aa Aa
Le Kényan Eliud Kipchoge a remporté dimanche, sous le soleil, son troisième marathon de Londres en quatre ans (2h04:17.), devançant l'Ethiopien Tola Shura Kitata et la vedette de l'athlétisme britannique Mo Farah. Dans les rues de Londres, Kipchoge, qui tente toujours de battre le record du monde, a mené la course avec l'Ethiopien Kenenisa Bekele et le Kényan Daniel Wanjiru, vainqueur dans la capitale britannique en 2017. Les coureurs ont maintenu un rythme de record du monde jusqu'à mi-parcours, avant de ralentir, laissant Kipchoge, vainqueur en 2015 et 2016, mener le train puis s'échapper. Mo Farah s'est, lui, positionné à l'arrière du groupe de tête, en attente, et a réussi à garder le rythme, pour seulement son deuxième marathon. Le quadruple champion olympique sur 5.000 et 10.000 m, qui vise le marathon des JO-2020, a terminé sur le podium et battu le record britannique (2h06:21). Il a pu mesurer l'expérience qu'il lui reste à engranger, réalisant quelques petites erreurs de parcours, en ne trouvant pas par exemple sa bouteille lors de deux ravitaillements. "Je suis cuit", a déclaré l'athlète âgé de 35 ans. "Les gars ont foncé, ils étaient sur les bases du record du monde, donc il fallait tenir ou abandonner. J'ai tenu et je me suis accroché autant que j'ai pu." Après un cafouillage sur les résultats, les trois premiers s'étant initialement fait ajouter dix ou onze secondes, les organisateurs ont fini par expliquer... plus d'une heure et demie après l'arrivée. Les temps du podium avait fait l'objet d'une "erreur de recopiage"! Chez les dames, la Kényane Vivian Cheruiyot, championne olympique en titre du 5000 m, a remporté l'épreuve en 2 h 18 min 31 sec, réussissant son passage sur le marathon après avoir disputé sa première épreuve à Londres en 2017. Sa compatriote Mary Keitany, favorite, a perdu pied et n'a terminé que 5e, loin derrière (2h24:27.), alors qu'elle visait le record du monde et une quatrième victoire à Londres.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.