DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trudeau demande aux Canadiens de ne "pas vivre dans la peur"

Vous lisez:

Trudeau demande aux Canadiens de ne "pas vivre dans la peur"

Trudeau demande aux Canadiens de ne "pas vivre dans la peur"
Taille du texte Aa Aa
Le Premier ministre Justin Trudeau a demandé mardi aux Canadiens de ne "pas vivre dans la peur" au lendemain de "l'attaque insensée" d'un homme au volant d'une camionnette dans les rues de Toronto, qui a tué 10 passants et en a blessé 15 autres. "Nous ne devons pas commencer à vivre dans la peur, dans l'incertitude" au quotidien "quand on se promène dans nos villes", a déclaré Justin Trudeau avant la réunion du conseil des ministres à Ottawa. "Les Canadiens à travers le pays sont choqués et attristés par cette attaque insensée", a ajouté le chef du gouvernement. "Nous devrons rester un pays ouvert, libre et à l'aise dans nos valeurs et nous allons continuer de l'être", a-t-il ajouté. Justin Trudeau a exhorté les responsables à "réfléchir aux circonstances changeantes de notre monde et faire tout ce que nous pouvons afin d'assurer la sécurité de nos concitoyens". Un homme au volant d'une camionnette de location à fauché "délibérément" des passants sur une des artères les plus fréquentées de Toronto lundi à la mi-journée. Sur près d'un kilomètre, il a heurté des dizaines de personnes, faisant 10 morts. Le Premier ministre a souligné comme l'avait fait son ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale la veille que cet acte "n'est pas connecté à la sécurité nationale", écartant de fait toute attaque de nature terroriste.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.