DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corées : un grand pas vers la réconciliation

Vous lisez:

Corées : un grand pas vers la réconciliation

Corées : un grand pas vers la réconciliation
Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants des deux Corées main dans la main : une image forte qui symbolise la réconciliation.

C'est ainsi que s'est achevée vendredi la rencontre historique entre Kim Jong Un et Moon Jae-in.

Pyongyang et Séoul se sont engagés à établir la paix et à dénucléariser la péninsule.

Mais les experts restent prudents quand aux intentions réelles du Nord :

"Kim essaie d'obtenir la meilleure offre pour faire le moins de concessions possibles. Parler d'un traité de paix, assister à des sommets, c'est facile et intelligent. Je suis très heureux de voir qu'il se comporte de manière plus intelligente. L'an dernier, il semblait presque à moitié fou au point de nous mener à la guerre. Le fait qu'il agisse de manière intelligente, mais aussi très égoïste et astucieuse, c'est quand même un progrès" indique Michael O'Hanlon du think tank américain "The Brookings institution".

Pendant des années, le régime de Pyongyang a affirmé qu'il ne renoncerait jamais à l'arme nucléaire.

Il propose maintenant qu'il soit l'objet de négociations.

Mais là encore les experts notent l'absence d'un engagement ferme et explicite du Nord :

"Ces rencontres changent la forme, mais elles n'aident pas beaucoup le fond, parce que le fond est encore composé de cette énigme fondamentale : Kim va-t-il franchir la prochaine étape d'un accord qui pourrait conduire à la dénucléarisation de la Corée du Nord ? Il ne le fera certainement pas, du moins pas à court terme " assure Michael O'Hanlon du think tank américain "The Brookings institution".

Cette rencontre exceptionnelle a été suivie dans le monde entier.

Une poignée de mains sur la ligne de démarcation entre les deux États, dans le village de Panmunjom.

Kim Jong Un a ensuite franchi la bordure de béton pour rejoindre son homologue du sud : une première pour un dirigeant nord-coréen, depuis la guerre de Corée. Les hostilités se sont achevées en 1953 par un simple armistice mais les deux pays restent techniquement en guerre.

avec AFP