DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Judo: premier sacre pour Malonga (-78 kg), Tcheuméo et Maret en argent

Vous lisez:

Judo: premier sacre pour Malonga (-78 kg), Tcheuméo et Maret en argent

Judo: premier sacre pour Malonga (-78 kg), Tcheuméo et Maret en argent
Taille du texte Aa Aa
La judoka française Madeleine Malonga a été sacrée pour la première fois championne d'Europe en -78 kg en battant sa compatriote et double tenante du titre, Audrey Tcheuméo, aux pénalités en finale, samedi à Tel Aviv (Israël). Quelques minutes plus tard, Cyrille Maret a lui obtenu la médaille d'argent en -100 kg, comme il y a un an. Le médaillé de bronze olympique 2016 s'est incliné en finale par ippon face au Belge Toma Nikiforov. Avant ce dernier jour de compétition, le judo tricolore n'avait récolté qu'une médaille, en or, grâce à sa valeur sûre Clarisse Agbegnenou (-63 kg) vendredi. Le voilà à quatre, et une supplémentaire l'attend avec la finale à venir de Romane Dicko (+78 kg). Tcheuméo (28 ans) comme Malonga se sont montrées intraitables et expéditives tout au long de la journée, remportant chacune leurs trois combats jusqu'à la finale par ippon en moins d'1 min 30 sec. La finale a été davantage tactique, et a fini par tourner à l'avantage de Malonga aux pénalités, qui s'est ainsi offert son premier titre international, à 24 ans. Tcheuméo, quadruple championne d'Europe (2011, 2014, 2016 et 2017) et double médaillée olympique (argent en 2016, bronze en 2012), avait pourtant rapidement pris les devants au score (waza-ari). Habitué aux podiums, Maret (30 ans), désormais quintuple médaillé européen, ne parvient lui toujours pas à monter sur la plus haute marche.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.