DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Toulon atomise Castres et décroche un barrage à domicile

Vous lisez:

Top 14: Toulon atomise Castres et décroche un barrage à domicile

Top 14: Toulon atomise Castres et décroche un barrage à domicile
Taille du texte Aa Aa
Toulon a décroché avec brio son billet pour la phase finale du Top 14 en laminant Castres (59-13) samedi à Mayol, lors de l'avant-dernière journée, et est au moins assuré de jouer un barrage à domicile. Conjuguée à la défaite de Lyon à Oyonnax samedi soir (18-39), cette large victoire garantit aux Toulonnais au moins la quatrième place, synonyme de réception en barrages, alors qu'ils disposent de sept points d'avance sur le LOU (5e, 66 points) et de neuf sur le CO (6e, 64 points). Et le RCT, qui grimpe à la deuxième place en attendant les rencontres de Toulouse et du Racing dimanche, peut toujours espérer mieux alors qu'il reste en course pour une accession directe en demi-finale. Dans un stade Mayol à guichets fermés (18.131 spectateurs) et baigné de soleil, les Varois ne pouvaient mieux rendre hommage aux historiques Jocelino Suta, Bryan Habana, Juan Martin Fernandez Lobbe, ainsi qu'à Vincent Clerc, honorés avant leur retraite en fin de saison par ce large succès (huit essais) assorti du bonus offensif acquis dès la mi-temps (38-6). De leur côté, les Castrais, qui restaient sur deux succès prometteurs, à domicile contre Toulouse (28-23) et à La Rochelle (26-18), joueront leur qualification lors de la dernière journée à domicile contre Oyonnax. - De bon augure - Ils devront avoir pansé leurs plaies. "Lundi, il va falloir se remettre au charbon... Certains vont avoir mal à la tête. Moi le premier", a reconnu le manager Christophe Urios. Ils ont en effet été laminés par des Toulonnais en mode phase finale depuis quelques semaines (victoires contre Clermont et Montpellier, courtes défaites sur le terrain du Munster et du Racing 92). "L'équipe joue ensemble, se projette collectivement, fait de bons lancements et ça donne de belles séquences", a convenu le manager varois Falbien Galthié. Il attend cependant mieux de ses troupes: "Ce qu'on produit depuis décembre est cohérent dans l'animation offensive, mais on doit mieux contrôler, exécuter le jeu. On doit faire mieux. On peut faire mieux. Nous devons être plus exigeants, plus performants." Ses joueurs ont récité leur rugby et réalisé une performance XXL, prenant rapidement le large au score. Dès la 5e minute et le premier essai de Josua Tuisova. Quatre autres suivront en première période pour un RCT précis en conquête, infranchissable en défense et réglé en attaque, même si le CO n'a pas offert une résistance bien farouche. En première période du moins, car après le repos, les Tarnais ont retrouvé peu à peu leur jeu et mis davantage la main sur le ballon. Insuffisant, malgré tout, pour faire craquer une défense varoise particulièrement disciplinée. Il a ainsi fallu attendre la 73e minute pour voir le seul essai castrais, marqué par Maama Vaipulu. Lequel a piqué au vif le RCT, qui a répliqué trois fois, dont une par Chris Ashton, meilleur marqueur du championnat et auteur de son 23e essai (79). Une fin de match venue clore une prestation complète des Toulonnais et confirmer leur bonne forme. Ils semblent aborder le sprint final plein de certitudes.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.