DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aménie : "nous avions raison"

Vous lisez:

Aménie : "nous avions raison"

Taille du texte Aa Aa

Notre envoyé spécial en Arménie a pu interviewer Tigran Avinian, porte-parole du parti de Nikol Pachinian, au sujet de la crise politique dans le pays, à deux jours de la désignation d'un nouveau Premier ministre.

«Je crois sincèrement, déclare t-il, que tous les parlementaires qui siègent actuellement au parlement comprennent l'intérêt de l'Arménie à élire Pachinian comme Premier ministre, car il est la seule personne à pouvoir garantir des élections libres, transparentes et démocratiques en Arménie (...)

La seule façon pour le parti républicain de sauver son honneur, je pense, est de soutenir le candidat du peuple, Nikol Pachinian, et je crois qu'il en a conscience et je crois vraiment, que ce sera son choix (...)

Tigran Avinian poursuit : Vous savez, au début, au tout début tout le monde nous disait qu'il n'y a pas d'espoir, c'est quelque chose... ça ne sert à rien. Vous n'obtiendrez aucun résultat au final. Mais nous avions vraiment cet espoir, que les gens défendraient leurs droits, se lèveraient contre la corruption, se dresseraient contre la déloyauté dans tout. Et les gens l'ont fait, nous avions raison et les gens avaient raison »

Apostolos Staikos, envoyé spécial en Arménie :

«Des sources du Parti républicain ont déclaré à Euronews que leur objectif était de mettre fin à la division et rapporter la paix et la stabilité. Le parti se dit prêt à négocier, mais ne dit pas s'il soutiendra la candidature de Nicol Pachinian comme Premier ministre d'Arménie.