DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Macron et May appellent à renforcer l'interdiction des armes chimiques

Vous lisez:

Macron et May appellent à renforcer l'interdiction des armes chimiques

Macron et May appellent à renforcer l'interdiction des armes chimiques
Taille du texte Aa Aa
Le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May ont appelé dimanche la communauté internationale à renforcer l'interdiction des armes chimiques, à l'occasion du 21ᵉ anniversaire de la Convention les proscrivant. "À l'occasion du 21ᵉ anniversaire de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques, et après les événements de Douma et Salisbury, Theresa May et moi appelons la communauté internationale à renforcer avec nous l'interdiction de ces armes de destruction massive", écrit M. Macron sur Twitter. "Il y a 21 ans, la Convention sur l'interdiction des armes chimiques a banni l'usage, le développement, la production et le stockage de ces armes terribles. Emmanuel Macron et moi réaffirmons notre attachement à cet accord, et appelons les autres nations à se joindre à notre position ferme: nous ne devrions jamais revenir en arrière", tweete le 10 Downing Street. La Convention est entrée en vigueur le 29 avril 1997. L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) chargée de la mettre en oeuvre rassemble 192 pays et siège à La Haye. La France, le Royaume-Uni et les États-Unis ont lancé le 14 avril des frappes d'une ampleur inédite contre le régime syrien de Bachar al-Assad, qu'ils accusent d'avoir mené le 7 avril une attaque chimique présumée sur Douma, près de Damas. Selon une délégation syrienne qui s'est exprimée jeudi devant l'OIAC, l'attaque était une mise en scène. L'intervention de la délégation syrienne a été vertement critiquée par la France, le Royaume-Uni et les États-Unis.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.