DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

SNCF : retour progressif à la normale lundi, grève jeudi et vendredi

Vous lisez:

SNCF : retour progressif à la normale lundi, grève jeudi et vendredi

Taille du texte Aa Aa

Après un week-end marqué par deux jours de grève à la SNCF, le trafic va reprendre progressivement ce lundi. "Des perturbations pourront subsister en début de matinée", a prévenu la SNCF dans un communiqué, invitant ses clients à vérifier sur ses sites d'information si leur train circulera.

Elle prévoit pour lundi un trafic normal pour les TGV, quasi-normal pour les trains internationaux, et trois Intercités sur quatre. Neuf TER sur dix sont annoncés, et en Ile-de-France quatre Transiliens sur cinq en moyenne. Concernant le RER, le trafic sera normal sur les lignes A, B, R et U, et quasi normal sur la N. Quatre trains sur cinq circuleront sur la ligne P, et deux trains sur trois, ou trois sur quatre, sur les autres lignes.

Samedi comme dimanche, la moitié des TGV et un tiers des Intercités ont circulé, selon les prévisions faites vendredi par la direction qui s'était félicitée que le trafic soit "nettement amélioré" par rapport aux précédentes journées de grève.

Pour la première fois, moins de 50% des conducteurs (49,6%) avaient déclaré vouloir faire grève, contre 77% au premier jour du mouvement.

La semaine s'annonce elle aussi difficile. Des perturbations sont à prévoir jeudi et vendredi, dates des prochains jours de la grève perlée qui dure maintenant depuis 5 semaines.

Le soutien faiblit

Le soutien à la grève des cheminots continue de fléchir, seuls 41% des Français l'estimant désormais "justifiée" (-2 en une semaine) contre 59% (+2) qui jugent "pas justifié" ce mouvement dont le sixième épisode s'achève dimanche soir, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche. C'est le plus faible taux de soutien enregistré depuis le lancement, à la mi-mars, de ce baromètre quasi hebdomadaire de l'Ifop.

Une nette majorité de Français (62%, +1 par rapport au précédent sondage) souhaitent que le gouvernement aille "au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves". Ils n'étaient que 51% fin mars. Et ils sont 74% (-4) à penser que le gouvernement mènera sa réforme jusqu'au bout.

Sondage réalisé en ligne les 26 et 27 avril auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).