DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des heures décisives en Arménie

Vous lisez:

Des heures décisives en Arménie

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après la démission forcée du Premier ministre arménien, la mobilisation ne faiblit pas à Erevan. Dimanche, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées pour soutenir la candidature de Nikol Pachinian.

Pour être élu au parlement, le leader de l'opposition a besoin de l'appui d'au moins cinq députés transfuges de la majorité sortante.

Mais les manifestants restent vigilants, comme l'explique cet homme. "J'arrive de Bruxelles. Je suis venu pour me joindre au peuple parce que pour la première fois depuis très longtemps on voit émerger une vraie démocratie, déclare Sevak Avanesyan, musicien. En étant tous ensemble, on peut changer les choses. Je suis une petite goutte d'eau dans cet océan."

Actuellement député, Nikol Pachinian, a besoin de 53 voix au parlement pour être désigné Premier ministre. Les prochaines heures seront décisives.

"Nous avons gagné une bataille mais pas la guerre. Tel est le message du leader de l'opposition", explique Apostolos Staikos notre envoyé spécial à Erevan.
Nikol Pachinian a appelé ses supporteurs à rester mobilisés jusqu'à mardi pour défendre la justice, la démocratie et la liberté.