DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaza: Abbas appelle à éloigner les enfants de la frontière avec Israël

Vous lisez:

Gaza: Abbas appelle à éloigner les enfants de la frontière avec Israël

Gaza: Abbas appelle à éloigner les enfants de la frontière avec Israël
Taille du texte Aa Aa
Le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé lundi soir à éloigner les enfants de la frontière entre la bande de Gaza et Israël, théâtre d'affrontements entre manifestants palestiniens et forces israéliennes depuis le 30 mars. "Gardez les jeunes loin de la frontière, éloignez-les, nous ne voulons pas qu'ils finissent handicapés", a-t-il déclaré à Ramallah (Cisjordanie occupée) dans un discours devant le Conseil national palestinien (CNP), Parlement de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), réuni en session régulière pour la première fois depuis 1996. Les Palestiniens de la bande de Gaza, territoire coincé entre Israël, l'Egypte et la Méditerranée, se rassemblent depuis le 30 mars par milliers près de la frontière pour revendiquer le droit des Palestiniens de retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948. Le mouvement, appelé "la grande marche du retour", donne lieu à des violences quand certains des manifestants s'approchent et essaient de s'en prendre à la barrière frontalière. Depuis le 30 mars, 48 Palestiniens ont été tués dans l'enclave, la grande majorité par des tirs de soldats israéliens postés à la frontière. De nombreux enfants prennent part au mouvement. Plusieurs jeunes de moins de 18 ans ont été tués. Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a exhorté vendredi Israël à empêcher l'usage "excessif" de la force contre les manifestants palestiniens à Gaza et demandé que les responsables de ces violences soient punis. "Il est difficile d'imaginer que des enfants, même ceux lançant des pierres, puissent constituer une menace de mort imminente ou de blessure grave pour des membres des forces de sécurité lourdement protégés", a estimé le Haut-Commissaire. M. Abbas a dit soutenir les manifestations "pacifiques" le long de la frontière, mais vouloir "protéger la future génération".
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.