DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Amérique, le sport féminin se ligue pour sortir de l'ombre des hommes

Vous lisez:

En Amérique, le sport féminin se ligue pour sortir de l'ombre des hommes

En Amérique, le sport féminin se ligue pour sortir de l'ombre des hommes
Taille du texte Aa Aa
Plusieurs ligues sportives féminines nord-américaines se sont rassemblées pour former un groupe destiné à mutualiser l'entraide et la mise en avant des femmes athlètes, ont annoncé mardi leurs responsables. L'initiative baptisée "SheIS" ("ElleEST", littéralement) est née de la volonté notamment de la ligue féminine de NBA, de l'US Tennis Association ou encore des ligues féminines de hockey sur glace canadien (CWHL) et américain de se rassembler pour sortir de l'ombre du sport masculin. "La campagne SheIS m'est très chère parce qu'elle incarne le changement que nous voulons tous voir dans les sports féminins", a expliqué la co-fondatrice Brenda Andress, également membre de la commission de la CWHL. Toute sportive doit "savoir qu'elle peut devenir une athlète professionnelle, qu'elle peut devenir une femme d'affaires, qu'elle peut devenir ce qu'elle veut." Sur son site internet, SheIS souligne que sa mission est de générer une entraide entre les disciplines, que ce soit au niveau amateur ou professionnel. "C'est l'une des nombreuses choses que la WNBA (le championnat américain de basket-ball féminin, ndlr) veut faire (...), utiliser notre plateforme pour le basket et, en plus, servir en dehors du parquet", confirme Lisa Borders, de la Women's NBA. Le championnat de basket canadien, de lutte, de golf et de crosse américain font également partie de l'initiative.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.