DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En cas d'éruption du Mont Fuji, Tokyo paralysée par les cendres

Vous lisez:

En cas d'éruption du Mont Fuji, Tokyo paralysée par les cendres

En cas d'éruption du Mont Fuji, Tokyo paralysée par les cendres
Taille du texte Aa Aa
Une éruption du Mont Fuji, volcan emblématique du Japon, et la pluie de cendres qui l'accompagnerait, pourraient paralyser la ville de Tokyo, selon une étude du gouvernement japonais relayée mardi par l'agence de presse Kyodo. Un réveil du volcan, également le plus haut sommet de l'archipel et dont la dernière éruption remonte à 1707, pourrait causer l'amoncellement de 10 centimètres de cendres dans le centre de la capitale, distante de 100 km, détaille cette étude. Ces cendres rendraient les routes impraticables, bloquant les transports et donc l'approvisionnement de la ville en nourriture. L'étude révèle qu'une épaisseur de seulement 0,5 centimètre causerait déjà des problèmes mécaniques sur les voitures et, qu'à partir d'un centimètre, la capitale subirait des coupures de courant massives et des problèmes dans les systèmes de traitement de l'eau, selon Kyodo. Interrogé par l'AFP, Noriko Urata, un responsable chargé de la recherche sur les catastrophes, a confirmé que le gouvernement travaillait à évaluer l'impact possible d'une éruption afin de prévoir des mesures pour gérer un tel évènement. Mais "nous ne sommes pas en mesure de dévoiler plus d'éléments", a-t-il indiqué. Par le passé, le gouvernement avait estimé qu'une éruption du Mont Fuji pourrait entraîner des dégâts de l'ordre de 2.500 milliards de yens (environ 19 milliards d'euros). "Le Mont Fuji est un volcan jeune, cela ne serait pas étonnant qu'il entre en éruption à n'importe quel moment dans un avenir proche", assure Toshiyasu Nagao, directeur de l'Institut de recherche de prédiction des tremblements de terre à l'Université Tokai. Avec plus de 110 volcans actifs, le Japon se situe sur la Ceinture de feu du Pacifique, une vaste zone qui concentre la majeure partie des séismes et des éruptions volcaniques de la planète. Le 27 septembre 2014, une soixantaine de personnes avaient été tuées par le réveil du Mont Ontake, dans la préfecture de Nagano (centre), le plus lourd bilan pour une telle catastrophe en près de 90 ans.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.