DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Macron en Australie pour renforcer le partenariat stratégique

Vous lisez:

Macron en Australie pour renforcer le partenariat stratégique

Macron en Australie pour renforcer le partenariat stratégique
© Copyright :
Mick Tsikas via REUTERS
Taille du texte Aa Aa

L'Opéra de Sydney : joli décor pour démarrer une visite officielle.

Emmanuel Macron est arrivé ce mardi en Australie où il a été accueilli par le Premier ministre Malcolm Turnbull. Il s'agit seulement de la deuxième visite d'un président français, après François Hollande il y a quatre ans.

L'objectif principal : renforcer les liens stratégiques, mais aussi symboliques entre les deux pays. Dans son discours, Emmanuel Macron a tenu a rendre hommage aux poilus australiens, avant sa rencontre avec des militaires prévus ce mercredi.

"J'ai grandi avec toutes ces histoires, ces souvenirs, ces traces... qui racontent ce que la France doit aux soldats australiens. Ils sont venus défendre notre liberté il y a un siècle. Mes pensées vont vers eux ce soir, alors que j'arrive ici."

Priorité à la lutte contre le réchauffement climatique

Après la visite du Premier ministre australien il y a quelques mois à l’Élysée, Emmanuel Macron compte bien renforcer le partenariat commercial initié en 2016, avec la vente de 12 sous-marins militaires français. Une quinzaine de nouveaux contrats devraient être signés cette semaine.

Au-delà du partenariat économique, l'environnement sera également au cœur des discussions.

"Je voudrais accueillir l'Australie dans le combat contre le changement climatique, rendu possible grâce à votre conviction Monsieur le Premier ministre. Je suis tout à fait conscient du débat politique et économique sur cette question dans votre pays. Je le respecte. Mais je crois que les vrais leaders doivent respecter ces enjeux locaux, mais en même temps participer à un défi plus grand."

Touchée de plein fouet par le réchauffement climatique, notamment avec la disparition progressive de sa Grande Barrière de corail, l'Australie avait finalement ratifié l'accord de Paris.

Jeudi, Emmanuel Macron s'envolera pour la Nouvelle Calédonie où il devrait annoncer d'autres initiatives sur l'environnement.

Critiqué en France pour être absent le jour du 1er mai, le président assure ne rien vouloir "esquiver" avec sa visite dans le Pacifique.