DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Arménie : Nikol Pachinian appelle à la désobéissance civile

Vous lisez:

Arménie : Nikol Pachinian appelle à la désobéissance civile

Arménie : Nikol Pachinian appelle à la désobéissance civile
Taille du texte Aa Aa

L'opposition arménienne accuse le coup et veut plus que jamais se mobiliser. L'opposant Nikol Pachinian qui s'est vu priver du poste de chef de gouvernement hier, a appelé les dizaines de milliers de manifestants qui le soutiennent, et tous les Arméniens à la désobéissance civile. Il appelle à bloquer tous les moyens de transports du pays, les autoroutes, les aéroports, les chemins de fer.

La déception était immense hier place de la république à Erevan où des milliers d'Arméniens ont suivi le vote du parlement.

Nikol Pachinian n'a pas gagné la confiance des députés, seulement 45 ont voté en sa faveur. Il lui a manqué 8 voix pour obtenir la majorité requise. Deux députés au sein des groupes parlementaires qui le soutenaient ont fait défection. Et l'ensemble des députés du Parti républicain, dont était issu le Premier ministre démissionnaire Serge Sarkissian, a voté contre lui.

Avant le vote, beaucoup ont dénoncé le manque de cohérence du programme politique de l'opposant Pachinian qui avait promis "un tsunami politique" si le parti républicain "volait la victoire au peuple".

La crise politique est loin d'être terminée.

Depuis le 13 avril, des manifestations de plusieurs dizaines de milliers d'opposants ont provoqué le 23 avril la démission de Serge Sarkissian, qui venait d'être élu Premier ministre six jours auparavant par les députés, après avoir été le chef de l'Etat pendant dix ans.