DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nice Ultimed: abandon de Le Blévec (Actual) en raison d'une avarie

Vous lisez:

Nice Ultimed: abandon de Le Blévec (Actual) en raison d'une avarie

Taille du texte Aa Aa
L'un des trois trimarans engagés sur la Nice Ultimed et skippé par Yves Le Blévec (Actual-Grand Large Emotion) a été victime d'une avarie mercredi quelques heures après le départ de Nice, obligeant l'équipage à renoncer à la course. Le bateau a eu une "avarie de gréement (vérin hydraulique hors service)" au large de Saint-Tropez, selon l'organisation. "Après avoir sécurisé le gréement, Yves Le Blévec et son équipage ont pris la décision de rebrousser chemin et d'abandonner Nice UltiMed", ont indiqué les organisateurs. Le Blévec, qui avait perdu son bateau à la suite d'un chavirage le 14 décembre au large du cap Horn lors d'une tentative d'un tour du monde à l'envers, avait réussi à louer ce trimaran pour participer à la Nice Ultimed. Reste désormais en course Thomas Coville et son maxi-trimaran Sodebo Ultim avec lequel il a battu un record du tour du monde en solitaire le 25 décembre 2016 (49 j 3 h) et Francis Joyon sur Idec Sport, le multicoque qui lui a permis d'établir un nouveau record du tour du monde en équipage le 26 janvier 2017 (Trophée Jules-Verne en 40 j 23 h). Les deux grands bateaux doivent parcourir un total de 1020 milles (1890 km) effectués sur 2 boucles via la Corse et la Sardaigne. L'arrivée est prévu samedi après-midi à Nice.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.