DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dopage: un athlète kényan de premier plan contrôlé positif

Vous lisez:

Dopage: un athlète kényan de premier plan contrôlé positif

Dopage: un athlète kényan de premier plan contrôlé positif
Taille du texte Aa Aa
Un coureur kényan de premier plan a été contrôlé positif à l'EPO, a révélé le quotidien kényan The Standard, sans fournir l'identité de l'athlète, Asbel Kiprop, triple champion du monde et médaille d'or olympique du 1500 m, affirmant être au courant de l'information le liant à cette affaire. "J'ai lu des informations me liant au dopage. Comme athlète, j'ai été à la tête du combat contre le dopage au Kenya, une lutte à laquelle je crois fermement et apporte mon soutien", a affirmé Kiprop selon des propos rapportés par le quotidien anglais The Guardian. "Je ne voudrais pas détruire tout ce que j'ai construit depuis ma première course internationale en 2007. J'espère que je pourrai prouver que je suis un athlète propre à chaque fois que fait se peut", a ajouté Kiprop, couronné roi du 1500 m en 2011, 2013 et 2015, toujours selon les propos que le Guardian lui attribue. Il avait été déclaré champion olympique 2008 après le déclassement pour dopage de Rachid Ramzi. L'agent de Kiprop, Frederico Rosa, a affirmé au Gardian "être également au courant des rumeurs" concernant son protégé. "Je dois attendre pour connaître la vraie histoire", a-t-il dit au quotidien anglais.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.