DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journal, télé et web: L'Equipe se mobilise pour la Coupe du Monde

Vous lisez:

Journal, télé et web: L'Equipe se mobilise pour la Coupe du Monde

Taille du texte Aa Aa
Le groupe L'Equipe a dévoilé jeudi un dispositif "ambitieux" pour la Coupe du Monde en Russie, qui sera déployé sur l'ensemble de ses supports, de l'imprimé au numérique en passant par la chaîne de télévision L'Equipe et s'appuiera sur 26 envoyés spéciaux. "Nous avons une très grosse ambition pour cette Coupe du Monde, c'est un peu notre élection présidentielle à nous", a déclaré à l'AFP Jérôme Cazadieu, directeur de la rédaction de l'Equipe. Le groupe va déployer en tout 26 envoyés spéciaux en Russie pour suivre l'événement et informer ses lecteurs, internautes et téléspectateurs. Pour commencer, le quotidien prévoit de consacrer un millier de pages à l'événement, au rythme de 25 par jour, avec notamment un suivi ultra détaillé de l'Equipe de France (avec 10 reporters dédiés) et des autres nations majeures, et des analyses exclusives de Bixente Lizarazu. Jérôme Cazadieu souligne que L'Equipe traitera également des sujets extra-sportifs, comme les enjeux politiques et géostratégiques du Mondial pour la Russie de Vladimir Poutine, et les questions autour des supporteurs. Le web (site et applications) proposera du commentaire en direct, avec des "live" sur les 64 matches, mais aussi les toutes dernières infos, comme la composition de l'Equipe de France avant chaque rencontre, et des contenus exclusifs réservés aux abonnés. Côté télé, si la chaîne L'Equipe ne peut pas retransmettre les matchs (dont les droits de diffusion sont détenus en France par BeIn Sports et le groupe TF1), elle proposera néanmoins 12 heures de direct par jour à partir de midi autour de l'événement, soit en tout près de 400 heures, dont des débats et "débriefs" autour de chaque rencontre. "Nous sommes devenus la chaîne de référence des débats et des débriefs, des avant-matches, des mi-temps et des après-matches", souligne son directeur Arnaud de Courcelles, qui espère bien conquérir de nouveaux téléspectateurs grâce à cet événement (sa part d'audience s'est élevée à 1% en avril). M. de Courcelles promet une "montée en puissance" dès ce mois-ci, avec notamment des soirées autour de la sélection des joueurs de l'Equipe de France, et une semaine "spéciale Bleus" du 28 mai au 1er juin. La chaîne L'Equipe a en outre renforcé ses équipes de consultants. Cette expérience doit servir de tremplin à la chaîne, qui diffusera à partir de septembre et jusqu'en 2022 les matches de qualification à l'Euro 2020, ceux du mondial 2022 pour la zone Europe, la nouvelle Ligue des nations de l'UEFA, et les matches amicaux des sélections européennes. Les autres publications du groupe seront également de la partie avec un hors série de France Football le 17 mai sur l'histoire "grande et petite" du Mondial; et un numéro spécial du magazine L'Equipe le 9 juin, avec en supplément son traditionnel guide de la Coupe du Monde. Le média sportif va également mettre les petits plats dans les grands pour célébrer les 20 ans de la victoire de l'Equipe de France, avec notamment la réédition de l'Equipe du 13 juillet 1998 (lendemain de la victoire historique des Bleus), un numéro "collector" qui sera vendu avec le journal du samedi 2 juin.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.