DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle au Venezuela : l'opposition appelle à l'abstention

Vous lisez:

Présidentielle au Venezuela : l'opposition appelle à l'abstention

Présidentielle au Venezuela : l'opposition appelle à l'abstention
Taille du texte Aa Aa
La coalition de l'opposition vénézuélienne a appelé jeudi à l’abstention pour la présidentielle du 20 mai et demandé aux adversaires du président Nicolas Maduro de se retirer. La Plateforme de l'unité démocratique (MUD), principale coalition d'opposition qui a décidé de boycotter le scrutin, a incité les Vénézuéliens à "ne pas participer et à laisser les rues du pays désertes" en signe de "rejet du régime de Maduro et de la fraude électorale", selon un communiqué. Seul candidat d'importance à se présenter face au chef de l'Etat, le dissident chaviste Henri Falcon, militaire en retraite de 56 ans. "Nous continuons d'appeler M. Falcon à refuser d'être complice de cette farce", a déclaré la députée d'opposition Delsa Solorzano lors de cette conférence de presse. L'ancien président du Parlement Henry Ramos Allup, également présent, a qualifié de "dramatiques" les chiffres de l'abstention, attendue à 60%, selon les derniers sondages. Classé en défaut partiel par les agences de notation, le Venezuela est confronté à une hyperinflation, attendue en 2018 à près de 14.000% par le FMI, qui table sur une chute du PIB de 15%. La pénurie d'aliments et de médicaments a déjà poussé des centaines de milliers d'habitants à fuir le pays. Le président socialiste Nicolas Maduro semble pourtant promis à une réélection, en l'absence de candidat de poids en face. M. Maduro, qui s'appuie notamment sur le soutien de l'armée, a multiplié ces dernières semaines les livraisons de nourriture à prix subventionnés dans les quartiers populaires, et accéléré l'inscription de nouveaux sympathisants à son parti. L'Union européenne, les Etats-Unis et une grande partie de l'Amérique latine ont critiqué la décision de Caracas d'avancer le scrutin présidentiel, généralement organisé en décembre, dénonçant un manque de transparence et de garanties d'élections libres.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.