DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un avion de combat russe s'écrase au large de la Syrie, les deux pilotes tués

Vous lisez:

Un avion de combat russe s'écrase au large de la Syrie, les deux pilotes tués

Un avion de combat russe s'écrase au large de la Syrie, les deux pilotes tués
Taille du texte Aa Aa
Un avion de combat russe s'est écrasé jeudi dans la mer Méditerranée après avoir décollé d'une base en Syrie, provoquant la mort des deux pilotes, a annoncé le ministère russe de la Défense cité par les agences russes. "Un Su-30SM russe s'est écrasé dans la mer Méditerranée vers 09H45 heure de Moscou (06H45 GMT) alors qu'il prenait de la hauteur après avoir décollé de l'aérodrome de Hmeimim", l'une des bases militaires russes en Syrie, a indiqué le ministère cité par l'agence publique TASS. "Les deux pilotes ont lutté jusqu'à la dernière minute pour (sauver) l'avion. Selon les informations au sol, ils ont trouvé la mort", a poursuivi le ministère. Selon l'armée russe, l'une des causes possibles du crash est "la pénétration d'un oiseau dans le moteur" de l'appareil, qui "n'a subi aucun tir". Officiellement, 86 militaires russes ont péri en Syrie depuis le début de l'intervention de Moscou dans le conflit en septembre 2015, en soutien à son allié Bachar al-Assad. Environ 3.000 soldats russes se trouvent en Syrie, en grande majorité déployés sur la base aérienne de Hmeimim, dans le nord-ouest du pays.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.