DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Greenpeace dénonce un "Tchernobyl flottant"

Vous lisez:

Greenpeace dénonce un "Tchernobyl flottant"

Greenpeace dénonce un "Tchernobyl flottant"
Taille du texte Aa Aa

Au large des côtes danoises, le passage de l’Akademik Lomonosov fait des vagues. Ce n'est pas un bateau, mais une centrale nucléaire flottante, construite par la Russie.

D’une puissance de 70 mégawatts. l’Akademik Lomonosov devrait fournir de l’électricité à 200 000 habitants d'une région reculée de l' extrême Nord-Est de Russie ainsi qu’à des plateformes pétrolières et des usines de dessalement de l’eau

Pour Greenpeace c'est un véritable danger, un "Tchernobyl flottant". L'ONG a obtenu que le combustible nucléaire ne soit pas chargé dans ses réacteurs à Saint Pétersbourg, son point de départ.

Après avoir contourné la Scandinavie, la centrale effectuera son réapprovisionnement en combustible nucléaire à Mourmansk, avant d'être remorquée jusqu'à la petite cité de Pevek, en Tchoukotka.

Une centrale du même genre a déjà été lancée par les Américains, puis désaffectée en 2014, le projet russe est donc unique au monde actuellement. Mais la Chine se prépare pour 2020.