DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hockey: dure entrée en matière pour la France face à la Russie au Mondial-2018

Vous lisez:

Hockey: dure entrée en matière pour la France face à la Russie au Mondial-2018

Hockey: dure entrée en matière pour la France face à la Russie au Mondial-2018
Taille du texte Aa Aa
La défaite était prévisible et le score est sans appel: l'équipe de France de hockey sur glace a été battue sept buts à zéro par la Russie lors de son premier match du Mondial-2018 vendredi à Copenhague. Après cette difficile entrée en matière face aux champions olympiques en titre, les Bleus, privés de leurs joueurs de NHL, retenus en Amérique du Nord, et du gardien Cristobal Huet, à la retraite, doivent rapidement se ressaisir pour affronter le Bélarus, concurrent direct pour le maintien parmi l'élite, samedi à 16h15. Il leur faudra engranger six ou sept points (trois pour une victoire avant la prolongation, deux pour une victoire en prolongation, un pour une défaite en prolongation) pour éviter la dernière place de leur groupe et assurer le maintien pour la douzième année consécutive. Les Russes, qui n'alignaient qu'une partie des champions olympiques de Pyeongchang, une poignée de joueurs de NHL et aucun de Kazan, l'équipe championne de KHL (la ligue russe, la deuxième du monde), ont rapidement pris l'ascendant sur les hommes de l'entraîneur Dave Henderson, qui passera la main à l'issue son quatorzième Mondial. Après dix minutes de jeu, les Bleus étaient déjà menés trois à zéro, grâce à des buts de Kirill Kaprizov, Pavel Boutchnevitch et Ievgueni Dadonov, qui profitaient d'erreurs de marquage. Dans un deuxième tiers-temps mieux verrouillé par les Français, seul Kaprizov, homme du match côté russe avec deux buts et une passe décisive, aggravait le score. La fatigue se faisait toutefois sentir dans le troisième, sanctionnée par trois buts supplémentaires d'Alexander Barabanov, Maksim Shalunov et Artiom Anisimov. Pour les Bleus, passés tout près du top 8 l'an passé à Paris, il sera difficile de rééditer la performance. Les Russes, par contre, confirment qu'ils sont candidats à un titre mondial qui les boude depuis 2014.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.