DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie: l'opposant Navalny arrêté lors d'une manifestation anti-Poutine

Vous lisez:

Russie: l'opposant Navalny arrêté lors d'une manifestation anti-Poutine

Russie: l'opposant Navalny arrêté lors d'une manifestation anti-Poutine
Taille du texte Aa Aa
Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a été interpellé par la police samedi à Moscou lors d'une manifestation non-autorisée, organisée à deux jours de l'investiture de Vladimir Poutine pour un quatrième mandat présidentiel, selon des journalistes de l'AFP sur place. Des dizaines de manifestants avaient déjà été détenus plus tôt au cours d'autres rassemblements anti-Poutine à travers la Russie, selon l'opposition et des observateurs indépendants. Plusieurs manifestants ont crié "Honte!" en ukrainien au moment où M. Navalny a été emmené par les policiers, en référence à un célèbre slogan du soulèvement pro-européen du Maïdan à Kiev en 2014. Des échauffourées ont également eu lieu entre les partisans de M. Navalny et des militants pro-Kremlin qui s'étaient eux aussi rassemblé sur la place Pouchkine, dans le centre de la capitale russe. A Saint-Pétersbourg, la deuxième ville de Russie, plusieurs milliers de personnes ont également participé à une manifestation non-autorisée, scandant "la Russie sera libre!" et "A bas le Tsar!". Plusieurs militants pro-Navalny avaient déjà été interpellés vendredi, à la veille des manifestations. Déclaré inéligible en raison d'une condamnation pénale qu'il estime orchestrée par le Kremlin, Alexeï Navalny n'avait pas pu se présenter à l'élection présidentielle du 18 mars, remportée par M. Poutine avec plus de 76% des voix. photo-as/pop/neo
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.