DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'aviation irakienne frappe une nouvelle fois l'EI en Syrie

Vous lisez:

L'aviation irakienne frappe une nouvelle fois l'EI en Syrie

L'aviation irakienne frappe une nouvelle fois l'EI en Syrie
Taille du texte Aa Aa
L'armée de l'air irakienne a frappé dimanche, pour la deuxième fois en deux semaines, une position du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, a annoncé le bureau du Premier ministre. "Sur ordre du Premier ministre Haider al-Abadi, commandant en chef des forces armées, des F-16 irakiens ont frappé avec succès à 08H40 un site où se tenait une réunion de commandants de l'EI au sud d'al-Douchaicha, en territoire syrien", a affirmé à l'AFP le général Yehya Rassoul, porte-parole du centre média pour la sécurité. Al-Douchaicha se trouve dans une région désertique de la province syrienne de Hassaké (nord-est). "Après avoir reçu des information sur la cible en coopération avec le gouvernement syrien et en coordination avec les forces de la coalition (menée par les Etats-Unis), des F-16 de l'aviation irakienne ont mené des frappes contre un poste de commandement et de contrôle de l'EI, qui se trouvait à 10 km de la frontière irakienne en territoire syrien", a affirmé à l'AFP le général Mohammed al Askari, conseiller au ministère de la Défense. Il a précisé que "cette attaque avait eu lieu à la suite d'informations sur une réunion de plusieurs commandants de Daech (acronyme arabe de l'EI) qui planifiaient des opérations terroristes soit en Syrie, soit en territoire irakien". "Le siège a été complètement détruit et tous les responsables qui s'y trouvaient ont été tués", a-t-il ajouté sans toutefois mentionner le nombre de victimes. Le général a précisé que l'Irak coopérait avec le gouvernement syrien et qu'il existe en Irak un centre de coordination entre l'Iran, l'Irak, la Russie et la Syrie "pour coordonner les actions contre l'EI". "Ce n'est pas la dernière frappe en Syrie. Elles vont continuer en fonction des activités de Daech", a-t-il prévenu. Il y a une semaine, M. Abadi avait annoncé à la presse qu'il allait poursuivre les frappes contre l'EI hors de l'Irak. Bagdad a affirmé que "36 terroristes" de l'EI, dont des responsables, avaient été tués dans un raid mené le 19 avril par son aviation près de Hajine, une localité de la province de Deir Ezzor, également dans l'est de la Syrie, à une cinquantaine de km de la frontière irakienne. Une première frappe avait été effectuée en février. En décembre, M. Abadi avait proclamé la victoire sur l'EI après trois ans de combats mais il reste des poches jihadistes dans les régions désertiques près de la frontière entre les deux pays.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.