DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pompiers espagnols accusés de trafic de migrants relaxés

Vous lisez:

Les pompiers espagnols accusés de trafic de migrants relaxés

Les pompiers espagnols accusés de trafic de migrants relaxés
Taille du texte Aa Aa

Ils ont été relaxés. Trois Espagnols et deux Danois étaient accusés d'avoir contribué à l'entrée irrégulière de réfugiés en participant à des sauvetages en mer en 2016. Leur procès s'était ouvert sur l'île grecque de Lesbos, et quelques heures ont suffi pour convaincre de leur innocence.

Les Espagnols sont des pompiers de Séville, bénévoles pour l'association Proem-AID, les Danois pour Team Humanity.

"Ils sont venus aider les gens, pas pour de l'argent, pas pour du trafic, racontait avant le procès Lara Lusson, porte-parole de PROEM-AID. Ces deux ans et demi ont été très durs pour eux et leurs familles. Ils sont sûrs d'être libérés parce que il n'y a pas d'autre possibilité. Ils sont calmes mais angoissés.

De nombreux pêcheurs locaux accompagnaient les nombreuses personnes venues d'Espagne pour soutenir les sauveteurs et leur avocat.

"Ils sont accusés d'avoir remorqué des réfugiés pour entrer dans les eaux territoriales grecques, explique leur avocat Haris Petsikos. C'est faux. Ca ne s'est pas passé comme ça. Ces gens sont des fonctionnaires, des pompiers, parmi les plus professionnels d'Espagne. Ce sont des sauveteurs certifiés pour la terre et la mer. Ils étaient ici en mission officielle, envoyés par leur service pour aider les autorités grecques. "

Plus d'un millier d'exilés, dont de nombreux enfants, se sont noyés en 2015 et 2016 entre la Turquie et les îles égéennes, une route migratoire empruntée à l'époque par près d'un million de personnes.