DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Oliver North va présider la NRA, 1er lobby américain des armes

Vous lisez:

Oliver North va présider la NRA, 1er lobby américain des armes

Oliver North va présider la NRA, 1er lobby américain des armes
Taille du texte Aa Aa
Oliver North, ancien officier américain impliqué dans le scandale des ventes d'armes à l'Iran pour financer les Contras au Nicaragua, va présider la NRA, le premier lobby des armes aux Etats-Unis, a annoncé l'organisation lundi. "Il s'agit de la plus formidable nouvelle depuis que (l'acteur aujourd'hui décédé) Charlton Heston est devenu président de notre association", s'est réjoui Wayne LaPierre, directeur général de la National Rifle association. "Oliver North est un combattant légendaire pour la liberté de l'Amérique, un communicant doué et un leader qualifié", a affirmé M. LaPierre, qui dirige au jour le jour la NRA, le rôle du président étant davantage honorifique. M. North, lieutenant-colonel à la retraite de 74 ans, va couper ses liens avec Fox News, la chaîne conservatrice où il effectue des interventions régulières. Le nom d'Oliver North reste étroitement associé à la retentissante affaire de l'Irangate sous la présidence de Ronald Reagan dans les années 1980. Celle-ci avait consisté en des ventes d’armes à l’Iran, dont les profits servaient à financer les Contras nicaraguayens, en lutte contre le sandiniste Daniel Ortega. Des opérations théoriquement interdites par le Congrès américain. M. North, alors membre du Conseil national de sécurité, avait joué un rôle central dans ces transferts. La révélation de ceux-ci avait déclenché des investigations officielles, à l'issue desquelles Oliver North avait été condamné pour destruction de documents, entrave à une enquête du Congrès et acceptation de gratification illégale. Il avait par la suite contesté victorieusement en justice ces condamnations, en faisant valoir l'immunité qu'il avait négociée en échange de son témoignage au Congrès. La NRA, qui revendique cinq millions de membres, est le premier lobby américain des armes, extrêmement actif auprès des élus qu'il finance ou note défavorablement en fonction de leurs positions sur les armes à feu. La NRA compte parmi ses fervents supporteurs le président Donald Trump, qui a parlé vendredi à sa tribune et qui a bénéficié de l'appui financier de l'organisation pendant sa campagne électorale.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.