DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

SNCF : après la rencontre avec Edouard Philippe, la grève se poursuit

Vous lisez:

SNCF : après la rencontre avec Edouard Philippe, la grève se poursuit

SNCF : après la rencontre avec Edouard Philippe, la grève se poursuit
Taille du texte Aa Aa

Pas de résultat extraordinaire après la rencontre ce matin entre le Premier ministre français et les syndicats de la SNCF. La CGT appelle à continuer la grève, la CFDT, elle, espère que des avancées seront faites dans les négociations d'ici les prochaines réunions les 24 et 25 mai.

Laurent Brun, de la CGT Rail : "Aujourd'hui le côté positif de la rencontre c'est que celui qui nous rencontre c'est celui qui décide donc on va peut-être enfin avoir les réponses aux questions qu'on ne cesse de poser depuis deux mois".

Pas de détail non plus sur le montant de la dette de la SNCF qui doit être reprise par le gouvernement, mais un calendrier est en place. ‎Roger Dillenseger, de l'UNSA Rail : "A l'heure qu'il est, pas de montant précis sur la reprise, mais un calendrier qui s'échelonnerait du 1er janvier 2020 à 2022".

Le texte réformant la SNCF ne changera pas "fondamentalement" mais il pourra être "finalisé" avant son passage au Sénat à la fin du mois, déclare Edouard Philippe, dont la main se voulait "tendue mais ferme".

Ce mardi, le trafic des trains va rester perturbé, avec trois TGV sur cinq et trois Intercités sur dix, a annoncé la direction du groupe dans un communiqué.

Des cheminots de Sud-Rail opposés à la réforme de la SNCF ont envahi ce lundi après-midi, successivement, la gare Montparnasse, la Gare de l'Est, où ils ont à chaque fois été dispersés par les CRS, avant de se retrouver à la Gare du Nord.