DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Polanski qualifie le mouvement #MeToo d'"hystérie collective"

Vous lisez:

Polanski qualifie le mouvement #MeToo d'"hystérie collective"

Polanski qualifie le mouvement #MeToo d'"hystérie collective"
Taille du texte Aa Aa
Le cinéaste franco-polonais Roman Polanski a qualifié le mouvement #MeToo d'"hystérie collective" et d'"hypocrisie", dans une interview à l'édition polonaise de cette semaine de l'hebdomadaire Newsweek. "Il me semble que c'est une hystérie collective, du genre de celles qui arrivent dans les sociétés de temps à autre", a dit le réalisateur de 84 ans. Il a été interrogé sur le mouvement contre le harcèlement sexuel dans le milieu professionnel, avant que l'Académie américaine des Oscars l'expulse, le 3 mai, pour une relation sexuelle illégale avec une mineure de 13 ans, survenue en 1977. De tels phénomènes "prennent parfois une tournure plus dramatique, comme la Révolution Française ou la nuit de la Saint-Barthélemy en France (massacre de protestants en 1572 - NDLR), et parfois moins sanglante, comme en 1968 en Pologne (révolte étudiante et campagne antisémite - NDLR) ou le maccarthysme aux Etats-Unis", a dit Polanski. "Tous, mus essentiellement par la peur, s'efforcent de se joindre à ce mouvement. Quand je l'observe, cela me rappelle la mort d'un leader nord-coréen adulé, qui a fait terriblement pleurer tout le monde, et certains pleuraient si fort qu'on ne pouvait pas s'empêcher de rire". "Donc, c'est purement de l'hypocrisie ?", demande le journaliste. "A mon avis, c'est entièrement de l'hypocrisie", confirme le réalisateur. Interrogé pour savoir s'il regarde les films produits à Hollywood, Polanski ne mâche pas ses mots. Il les regarde "parfois, mais ce sont régulièrement des foutaises tellement monstrueuses qu'il est même difficile de les suivre jusqu'au bout", dit-il, avant d'affirmer qu'en Pologne "on fait maintenant d'excellentes choses" au cinéma et que, s'il en voit peu, ce qu'il voit "habituellement lui plaît beaucoup".
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.