DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington et Pékin doivent "s'efforcer" de résoudre leur conflit commercial, demande Xi Jinping

Vous lisez:

Washington et Pékin doivent "s'efforcer" de résoudre leur conflit commercial, demande Xi Jinping

Washington et Pékin doivent "s'efforcer" de résoudre leur conflit commercial, demande Xi Jinping
Taille du texte Aa Aa
Le président chinois Xi Jinping a dit mardi à son homologue américain Donald Trump que la Chine et les États-Unis devraient "s'efforcer" de trouver une solution à leur différend commercial, a rapporté un média officiel chinois. Xi lui a également demandé de prendre en compte les "préoccupations de sécurité raisonnables" de Pyongyang, lors d'une conversation téléphonique , quelques heures après avoir rencontré le leader nord-coréen Kim Jong Un, selon la télévision d’État CCTV. Les négociations entre la Chine et les États-Unis pour tenter d'éviter une guerre commerciale doivent reprendre la semaine prochaine. Deux jours de négociations menées la semaine dernière à Pékin par une délégation américaine de haut rang ne sont pas parvenus à débloquer les vifs contentieux commerciaux entre les deux puissances. La Chine a depuis annoncé mardi que son excédent commercial chinois avec les États-Unis a atteint 22,2 milliards de dollars en avril, soit 4,2% de plus qu'en avril 2017, et un rebond spectaculaire (+44%) par rapport à mars, mois où il avait connu une baisse exceptionnelle à 15,4 milliards. Concernant la Corée, le président chinois "espère que les États-Unis et la Corée du Nord peuvent travailler ensemble, construire la confiance mutuelle" et tenir compte des "préoccupations de sécurité raisonnables" de Pyongyang, selon la télévision d’État chinoise. Le Corée du Nord exige depuis longtemps un retrait des forces américaines stationnées en Corée du Sud ainsi que la suppression du parapluie nucléaire américain protégeant ce pays. Mais le président américain a fait savoir la semaine dernière qu'il n'envisageait pas un retrait des forces américaines de Corée du Sud. Selon la Maison Blanche, les présidents chinois et américain ont décidé de maintenir la pression économique sur Pyongyang. La Chine, seul allié diplomatique et économique de poids de la Corée du Sud, a soutenu les sanctions décrétées par l'ONU à l'encontre de Pyongyang pour son programme nucléaire. "Le président Trump et le président Xi sont tombés d'accord sur l'importance de la poursuite de l'application des sanctions contre la Corée du Nord jusqu'au démantèlement permanent de ses programmes nucléaire et balistique", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué. Xi Jinping a rencontré lundi et mardi le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un en Chine lors d'une visite surprise, à quelques semaines du sommet historique prévu entre MM. Trump et Kim. "La Chine veut continuer à jouer un rôle positif dans la mise en œuvre de la dénucléarisation de la péninsule (coréenne) et l'instauration à long terme de la paix et de la sécurité dans la région", a assuré M. Xi à M. Trump. Les deux dirigeants ont également évoqué le contentieux commercial qui les oppose. M. Xi a indiqué que les discussions avaient été "franches, efficaces et constructives". "Les deux parties peuvent maintenir la communication et s'efforcer de trouver un moyen de résoudre d'une manière appropriée les problèmes existants et obtenir des résultats mutuellement profitables gagnant/gagnant", a déclaré M. Xi.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.