DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irlande : Google et Youtube refusent les pubs sur le référendum sur l'avortement

Vous lisez:

Irlande : Google et Youtube refusent les pubs sur le référendum sur l'avortement

Irlande : Google et Youtube refusent les pubs sur le référendum sur l'avortement
Taille du texte Aa Aa
Google a annoncé mercredi bloquer les publicités au sujet du référendum irlandais sur l'avortement sur son moteur de recherche et sur Youtube, au lendemain d'une annonce similaire de Facebook. A l'approche du référendum qui aura lieu le 25 mai pour libéraliser ou non l'avortement, les géants américains du web ont décidé de limiter les risques de manipulation de la campagne. "Alors que nous avons actualisé nos pratiques autour des élections à travers le monde, nous avons décidé d'arrêter de diffuser des publicités" sur le sujet, a commenté un porte-parole de Google dans un communiqué. Si la mesure prise par Facebook ne vise que les annonces financées par des groupes étrangers, Google a décidé de refuser systématiquement les publicités au sujet du référendum à partir de jeudi 10 mai. "Nous nous félicitons de la réponse rapide de Google", a affirmé sur Twitter la Transparent Referendum Initiative, une plateforme recensant les publicités diffusées sur internet. Mardi, Facebook avait indiqué que sa décision avait été prise en concertation avec les partis politiques ainsi que les groupes pour ou contre la libéralisation de l'avortement. "Notre but est simple", avait souligné Facebook, c'est "favoriser un débat libre, équitable et transparent". Depuis plusieurs semaines déjà, partisans et opposants à l'avortement en Irlande expriment des craintes sur le ciblage de l'électorat et sur des campagnes financées par des groupes basés à l'étranger, alimentant les discussions et provoquant des débats animés sur la Toile.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.