DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Don Quichotte de Gilliam, film maudit enfin à Cannes

Vous lisez:

Le Don Quichotte de Gilliam, film maudit enfin à Cannes

Le Don Quichotte de Gilliam, film maudit enfin à Cannes
Taille du texte Aa Aa

Le Festival de cannes va bien projeter le Don Quichotte de Terry Gilliam. Le film de l'ancien Monty Python doit faire la clôture de la 71e édition du Festival, le 19 mai. Un film attendu depuis des années.

Une véritable malédiction s'était abattue sur "L'homme qui tua Don Quichotte". Cela fait 15 ans que le réalisateur multiplie les déboires. Après Jean Rochefort et ses problèmes de hernie dans les années 2000, cette fois c'était un conflit juridique qui l'opposait à la société de production du portugais Paulo Branco, sur les droits du film et son exploitation. La justice française a donc tranché en faveur de la projection du film à Cannes.

"Personne n'a intérêt que le film ne soit pas diffusé, expliquait au tribunal Paulo Branco, le producteur. Mais il faut le faire dans le respect de chaque producteur qui a travaillé sur ce film, mais pas en étant piétiné totalement par le metteur en scène comme il l'a fait avec d'autres producteurs. "

"Paulo Branco explique en substance que si le film était projeté lors de la clôture du Festival de Cannes il en subirait des préjudices absolument irréversibles, s'indignait avant le verdict Benjamin Sarfaty, l'avocat de Terry Gilliam. Et nous avons démontré que ce préjudice est une vue de l'esprit."

Terry Gilliam a été au centre d'une autre polémique, autour du couvent portugais qui a servi de décor au film. Le bâtiment aurait été endommagé lors du tournage.

Le long-métrage réunit Jonathan Pryce en Don Quichotte et Adam Driver en Sancho Panza.