DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dizaines de roquettes tirées depuis la Syrie sur le plateau du Golan occupé

Vous lisez:

Dizaines de roquettes tirées depuis la Syrie sur le plateau du Golan occupé

Dizaines de roquettes tirées depuis la Syrie sur le plateau du Golan occupé
Taille du texte Aa Aa
Des dizaines de roquettes ont été tirées la nuit dernière depuis la Syrie sur la partie du Golan occupée par Israël, a rapporté jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Après le premier bombardement israélien de la localité de Baas, des dizaines de roquettes ont été tirées depuis Qouneitra et le sud-ouest de la région de Damas vers le plateau du Golan", a indiqué l'Observatoire, qui dispose d'un vaste réseau d'informateurs à travers la Syrie. Il n'a pas pu préciser qui avait effectué les tirs ou quels en étaient les objectifs, mais des responsables israéliens avaient auparavant fait état d'une vingtaine de tirs, effectués selon eux par la force iranienne Al-Qods. Israël a dit avoir riposté à des tirs iraniens depuis la zone de Qouneitra, en tirant des missiles sur des structures militaires iraniennes en Syrie. Un haut responsable militaire syrien a confirmé les tirs de roquettes depuis la Syrie, soulignant toutefois que c'est Israël qui avait ouvert le feu en premier. "Israël a commencé et élargi son agression, et la réponse a été plus de 50 tirs de missiles sol-sol en direction de ses positions militaires sur le plateau du Golan", a-t-il affirmé.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.