DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ecosse: un golf de Trump interdit un soda local et crée la polémique

Vous lisez:

Ecosse: un golf de Trump interdit un soda local et crée la polémique

Ecosse: un golf de Trump interdit un soda local et crée la polémique
Taille du texte Aa Aa
Donald Trump, déjà contesté en Ecosse, risque de l'être encore davantage après que l'un des golfs qu'il y possède a cessé de proposer de l'Irn-Bru, un soda local très apprécié qui fait figure de boisson nationale après le whisky. La terrible nouvelle a été annoncée par le patron du golf de Turnberry (côte ouest), Ralph Porciani, au journal Ayrshire Post. La raison? L'Irn-Bru, doté d'une très vive couleur orangée confinant au fluorescent, ferait des taches sur les tapis. "On ne peut pas se permettre d'avoir ce genre de taches, sachant que le remplacement de la moquette de la salle de balle coûterait à lui seul 500.000 livres (environ 570.000 euros)", a-t-il affirmé. Introduit en 1901 par le groupe de boissons non alcoolisées AG Barr, l'Irn-Bru, dont la recette reste secrète, est l'une des boissons les plus consommées en Ecosse, avec l'équivalent de 12 cannettes bues par seconde. Le milliardaire américain s'était déjà attiré moult critiques dans la région, après, entre autres, sa proposition de fermer les frontières américaines aux musulmans. Mais cette fois, "il est peut-être allé trop loin", a estimé le journal The Scotsman. Outre le golf de Turnberry, Donald Trump possède un autre parcours, à Balmedie sur la côte est. Le président américain, dont la mère est originaire d'Ecosse, effectuera le 13 juillet une visite au Royaume-Uni, où il rencontrera la Première ministre Theresa May. Aucune visite de ses golfs n'a à ce stade été annoncée.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.